Henri Cartier-Bresson

Lieu Fonds Hélène & Edouard Leclerc, Landerneau
Année 2024
Image Henri Cartier-Bresson, Ahmedabad, Inde, 1966, Épreuve gélatino-argentique de 1973, 24 x 35,5 cm

Manifesto Expo accompagne le Fonds Hélène & Edouard Leclerc pour la culture, pour l'organisation de l'exposition Henri Cartier-Bresson, en partenariat avec la Fondation Henri Cartier-Bresson.

Fonds Hélène & Edouard Leclerc pour la culture.
Du 15 juin 2024 au 5 janvier 2025. En savoir plus.

Constituée de 300 œuvres parmi les plus connues, mais aussi de découvertes, cette rétrospective de l'œuvre d'Henri Cartier-Bresson est construite autour de 23 portraits qui rythment les sections de l’exposition, inscrivant le photographe dans son temps, à un moment précis de son parcours. Ils constituent la colonne vertébrale de l'exposition, autour de laquelle viennent s’agréger ses œuvres photographiques.

Il n’y a pas un seul, mais bien plusieurs Henri Cartier-Bresson. Le jeune homme, très influencé par le surréalisme, qui voyage en Afrique, en Italie et au Mexique dans la première moitié des années 1930, n’est déjà plus le même à la fin de la décennie lorsqu’il s’engage en politique, auprès des communistes, pour faire barrage à la montée du fascisme en Europe. Après la Seconde Guerre mondiale, c’est encore un autre tempérament qui s’exprime lorsqu’il fonde l’agence Magnum Photos et s’en va photographier à travers le monde. La plupart des ouvrages et des expositions monographiques consacrés au photographe se sont évertués à démontrer l’unité stylistique de son œuvre. À rebours de cette approche unificatrice, et sans doute aussi un peu réductrice, l'exposition Henri Cartier-Bresson a pour ambition de mettre en évidence la diversité de son approche photographique dans ses différents moments. À travers l’histoire de cet œil multifacette, cette grande rétrospective retrace aussi celle du XXe siècle.

« Henri Cartier-Bresson à Landerneau cet été, c’est une grande première : la première rétrospective de l’artiste en Bretagne et la première exposition dédiée à la photographie au Fonds Leclerc ! Il n’en fallait pas moins pour nous engager dans ce projet et vous donner rendez-vous avec celui qui fut surnommé “l’œil du siècle”. À travers son regard, ce sont tous les continents et les sociétés qu’il a traversés qui se redonnent à voir. C’est historique et d’une actualité toujours saisissante ! »
- Michel-Edouard Leclerc

Autres projets